Navigation – Plan du site
La vie du CRFJ

Activités de l’année 2007

I. Rencontres scientifiques

Colloque : « La Shoah, paradigme des traumatismes psychiatriques du xxe siècle »

23-25 janvier 2007 : le colloque international « La Shoah, paradigme des traumatismes psychiques du xxe siècle », organisé à l’occasion de la journée internationale de commémoration des victimes de l’Holocauste (27 janvier), s’est tenu à l’Université de Tel-Aviv. Organisé par Nathalie Zajde, Université de Paris 8 et chercheur associé au CRFJ, et José Brunner, Université de Tel-Aviv, ce colloque a reçu le soutien des services culturels des Ambassades de France et d’Allemagne en Israël, du Centre de recherche français à Jérusalem et de l’Association des Amis Français de l’Université de Tel-Aviv. Cette rencontre s’est attachée à faire l’historique des études psychiatriques des traumatismes liés à la Shoah et à leur mise en œuvre pour le traitement  des traumatismes psychiatriques liés aux conflits et catastrophes actuels.

Colloque : « Dynamiques identitaires des survivants de la Shoah »

29 et 30 janvier 2007 : le Centre de recherche français à Jérusalem a organisé, en coopération avec l'Institute of Contemporary Jewry de l'Université hébraïque de Jérusalem, un atelier international sur le thème : Holocaust survivors in the Main Countries of Resettlement: Space, Memory and Identity. Sous la direction scientifique de Françoise Ouzan, historienne et américaniste, chercheur associé au CRFJ, et Dalia Ofer, directrice de l'Institute of Contemporary Jewry, cette rencontre a réuni vingt-quatre intervenants israéliens, français, américains, argentins et australiens, ainsi qu’un public nombreux. Elle visait à analyser l'intégration comparée des survivants de la Shoah dans les principaux pays d'accueil, en particulier la variété des dynamiques identitaires des survivants dans leurs pays d’adoption.

Séminaire de Jérusalem sur les Lieux saints

25-27 février 2007 : organisé par Régis Debray avec la collaboration du Consulat Général de France, de l’Ambassade de France en Israël et du Centre de recherche français à Jérusalem, ce séminaire visait à faire le point sur des problématiques liées à la question des Lieux Saints à Jérusalem, tout particulièrement l’Esplanade des mosquées/Mont du Temple, en faisant intervenir des chercheurs, administrateurs ou responsables ecclésiastiques des trois religions concernées. Le séminaire s’et déroulé sur cinq sessions, dont deux ont eu lieu au Centre de recherche français à Jérusalem, avec une conférence introductive de Pierre de Miroschedji, directeur du CRFJ, sur l’archéologie de l’Esplanade des mosquées/Mont du Temple.

Les Deuxièmes Rencontres doctorales du Centre de recherche français à Jérusalem

Les Deuxièmes Rencontres doctorales du Centre de recherche français à Jérusalem ont eu lieu les 25 et 26 avril 2007, sur le thème Territoires, identités et frontières dans l’espace israélo-palestinien. Organisées par les boursiers doctorants du laboratoire, Hélène Sallon, Pierre Renno et David Khalfa, elles ont réuni des doctorants israéliens, palestiniens et français dont les travaux s’inscrivent dans ce thème. Les communications ont été commentées par des « discutants » : Gilles Dorronsoro (Université Paris I), Astrid von Busekist (IEP Paris), Daniel Rabinovitz (Université de Tel-Aviv), Daniel Bar-Tal (Université de Tel-Aviv), Cédric Parizot (CRFJ) et Michaël Jasmin (CRFJ).

Atelier : « Transnistrie : paysages évanouis de l’histoire et de la mémoire »

L’atelier international « Transnistrie : paysages évanouis de l’histoire et de la mémoire » s’est tenu les 20 et 21 mai 2007 au Centre de recherche français à Jérusalem. Organisé par Florence Heymann (CRFJ), Leon Volovici (Université hébraïque de Jérusalem) et Raphael Vago (Université de Tel-Aviv), il a réuni vingt-cinq participants venus de sept pays (Israël, États-Unis, France, Angleterre, Allemagne, Roumanie, Moldavie) ainsi qu’un public nombreux.
La première session, qui portait sur « La Shoah en Transnistrie et l’historiographie », a notamment montré en quoi la Transnistrie était un trou noir dans l’historiographie de l’Holocauste. La seconde session, intitulée « Politique et langage des persécutions », a mis en lumière la rhétorique du gouvernement roumain dans la politique de déportation et d’annihilation de masse. La troisième session était consacrée à « La Roumanie, les Roms et la Shoah ». Deux autres sessions ont concerné des approches interdisciplinaires : histoire, sociologie, anthropologie, littérature, art. Enfin, la dernière session portait sur la « Justice et la Roumanie de l’après-guerre ». Elle était présidée par Mihail Ionescu.
Après quelques remarques conclusives, Aharon Appelfeld a livré ce que représente pour lui son expérience douloureuse en Transnistrie, puis il a lu des extraits de son livre Histoire d’une vie.
La publication de l’ensemble des textes est prévue prochainement.

Atelier franco-israélien de linguistique des langues juives

Institué en 2006 à l'initiative de Frank Alvarez-Pereyre (directeur de l’UMR 8099 Langues-Musique-Société, chercheur associé au CRFJ), avec la participation de Moshe Bar-Asher (Université hébraïque de Jérusalem, Président de l’Académie de la langue hébraïque) et se réunissant une fois l'an, l'atelier franco-israélien sur la linguistique des langues juives marque une phase nouvelle dans une collaboration franco-israélienne dont les débuts remontent à 1982. Après une première rencontre en juillet 2006, le deuxième atelier s'est tenu les 4 et 5 septembre 2007 dans les locaux du CRFJ. La prochaine rencontre est programmée pour les 1er et 2 septembre 2008. Un colloque et une publication collective prévus en 2009 permettront de prendre acte des travaux accomplis en quelques années selon des perspectives typologiques et comparatives.

Atelier international sur la chronologie du Levant Sud au IIIe millénaire

14-18 octobre : organisé par Pierre de Miroschedji, directeur du Centre de recherche français à Jérusalem et co-président du Comité de direction du projet international ARCANE (Associated Regional Chronologies of the Ancient Near East), l’Atelier international sur la chronologie du Levant Sud au IIIe millénaire a eu lieu à Blaubeuren (Allemagne) sous les auspices de la Fondation européenne de la Science et du CRFJ. L’objectif du programme d’ARCANE est d’établir et de synchroniser les chronologies régionales du Proche-Orient et du bassin oriental de la Méditerranée afin de parvenir à une chronologie relative et absolue pour le IIIe millénaire dans l’ensemble de ce domaine. On trouvera une présentation détaillée de ce projet sur son site internet à l’adresse suivante : http://www.uni-tuebingen.de/arcane/Novembre 2007. L’atelier de Blaubeuren a réuni quinze participants (France, Allemagne, Suède, Angleterre, Italie, Canada, Australie). P. de Miroschedji coordonne le groupe régional « Levant sud ».

Table ronde : “Borders and Mobility: Reappraising power mechanisms in the Israeli-Palestinian space”.

Piloté par Cédric Parizot (CR CNRS, CRFJ), le projet Borders and Mobility: Reappraising power mechanisms in the Israeli-Palestinian space met en relation des chercheurs et doctorants français avec leurs homologues israéliens des universités de Jérusalem, Tel-Aviv, Haïfa et Beer Sheva. Ces chercheurs étudient, selon une approche pluridisciplinaire, les dispositifs de pouvoir qui se développent le long des limites et des frontières qui fragmentent l’espace israélo-palestinien. Trois tables rondes sont prévues, dont la première s’est tenue le 23 novembre 2007 au Centre de recherche français à Jérusalem.

II. Séminaires

Les séminaires de recherche du Centre de recherche français à Jérusalem sont destinés à présenter et discuter les travaux des chercheurs du Centre et des chercheurs associés. Ils se tiennent en principe une à deux fois par mois.

- 9 février 2007 : Catherine Gransard, « Les enfants issus de mariages entre juifs et chrétiens : des métis ? »

- 23 février 2007 : Gaëlle Le Dosseur, « Exploitation des matières osseuses au Levant et Néolithisation. De l’évolution technique, économique, sociale et symbolique des productions osseuses aux diffusions régionales. »

- 23 mars 2007 : Ilaria Simonetti (doctorante, boursière CRFJ), « Femmes militaires en Israël : trois études de cas. »

- 13 avril 2007 : Eléonore Merza (doctorante, boursière CRFJ), « Sentiments d’appartenance, fantasmes et discours de valorisation dans la construction de l’identité en situation diasporique à travers l’exemple des populations tcherkesses musulmanes non arabes d’Israël ».

- 11 mai 2007 : Cédric Parizot, (chercheur affecté, CRFJ), « Le rôle des affects dans la recherche anthropologique ».

- 25 mai 2007 : Deborah Sebag (doctorante, boursière CRFJ), « La maison au Bronze ancien : construction, utilisation, destruction ».

- 8 juin 2007 : Hamoudi Khalaily (archéologue, Office national des Antiquités d’Israël, chercheur associé au CRFJ), “The Ghazalian culture as a mark of the beginning of the Pottery Neolithic of the Southern Levant”.

- 19 octobre 2007 : Nathalie Zajde (Chercheur en délégation au CRFJ), « La méthodologie ethnopsychiatrique : une psychologie qui prend des risques ».

- 30 novembre 2007 : Sylvain Bauvais (Boursier post-doc au CRFJ), “Iron Production in Ancient Societies. Archaeometallurgy between Field Archaeology and Laboratory Analyses”.

III. Conférences

Le Centre de recherche français à Jérusalem a poursuivi cette année son cycle de conférences mensuelles, chaque premier mercredi du mois. Il s’agit de conférences en français, à l’intention d’un public élargi.

- 3 janvier 2007 : Pierre de Miroschedji (directeur du CRFJ), « Expansion et effondrement des civilisations du Levant méridional du IVe au Ier millénaire. »

- 5 janvier 2007 (conférence invitée): Claude Imbert (École normale supérieure),  « La génération de 45 : Sartre, Lévy-Strauss, Merleau-Ponty. »

- 17 janvier 2007 : William Berthomière (CR CNRS, chercheur associé au CRFJ), « Les migrations internationales aujourd’hui : flux et dynamiques sociales . »

- 7 février 2007 : Laurence Coulon, « L’opinion française face au conflit israélo-arabe, 1947-1987. »

- 21 février 2007 (conférence invitée) : Elhanan Yakira, « Post-holocauste, post-sionisme. »

- 4 avril 2007 : Cédric Parizot (CR CNRS, chercheur associé au CRFJ), « Entrepreneurs sans frontières. Contrebande et économie frontalière dans l’espace israélo-palestinien, 2000-2006 ».

- 2 mai 2007 : Hélène Sallon (doctorante, boursière du CRFJ), « La judiciarisation du politique en Israël ».

- 16 mai 2007 : Pierre Renno (doctorant, boursier du CRFJ), « Les nouveaux "pionniers" israéliens – une approche sociologique de la politique de judaïsation de la Galilée (1978-2006). »

- 6 juin 2007 : Jean Baumgarten (DR, CNRS), « L’histoire du livre juif : impression, diffusion et lecture des ouvrages ».

- 10 octobre 2007 : François Lafon (enseigant-chercheur en délégation CNRS au CRFJ) : « Les socialistes français et Israël : l’exemple de Guy Mollet ». 

- 14 novembre 2007 : Nathalie Zajde (enseigant-chercheur en délégation CNRS au CRFJ), « Psychologie des enfants cachés ».

- 19 décembre 2007 : Sylvain Bauvais (boursier post-doc au CRFJ) : « Les Hommes et le fer. La domestication d’un minerai ».

IV. Fouilles archéologiques

La Mission archéologique de Tel Yarmouth a mené du 8 juillet au 31 août 2007 sa 17e campagne de fouilles au nom du Centre de recherche français à Jérusalem et de l’Institut d’archéologie de l’Université hébraïque de Jérusalem, sous la direction de Pierre de Miroschedji. Les travaux ont permis de compléter le dégagement de l’installation hydraulique identifiée en 2006 dans la cour nord-est du Palais B1, de poursuivre la fouille d’un quartier d’habitation du Bronze ancien III disposé sur deux terrasses reliées entre elles par une ruelle (chantiers J et K), et de préciser l’organisation des fortifications le long du front ouest de la ville. Ils ont porté sur la première muraille du Bronze ancien II. Enfin cette campagne a permis de raccorder les stratigraphies des chantiers G, B, J et K, sur une superficie de plus d’un hectare.

Dirigée par Fanny Bocquentin (CR CNRS, chercheur associé au CRFJ) et Hamoudi Khalaily (archéologue à l’Office des Antiquités d’Israël, chercheur associé au CRFJ), une campagne de fouilles s’est déroulée, du 26 août au 7 septembre 2007, sur le site de Beisamoun, avec la participation d’archéologues et de bénévoles venus de France et d’Israël. La campagne a été fructueuse puisqu’elle a permis de situer un secteur préservé du village PPNB de Beisamoun. On espère, dès l’an prochain, étendre à une plus grande échelle cette première saison exploratoire.

Une première campagne de recherches archéologiques a eu lieu à Césarée en septembre 2007 sous la direction de Nicolas Faucherre (PU Univ. Nantes et chercheur associé au CRFJ) et Hervé Barbé (Office des antiquités d’Israël). Combinant études topographiques, décapages de surface et sondages, cette campagne a profondément modifié nos connaissances sur la Césarée médiévale. Le donjon franc du premier xiiie siècle, barrant une presqu’île couvrant le port, est enveloppé par un corridor charretier avec cinq portes à herse. Quant à l’enceinte urbaine, censée être réalisée ex nihilo par le roi Louis IX en 1251, elle incorpore plusieurs états antérieurs (byzantin, fatimide et franc précoce).