Navigation – Plan du site

Éditorial

français
Dominique Bourel
p. 2-3

Texte intégral

1Le Bulletin d’information du CRFJ a pour but de présenter les recherches menées par les collaborateurs ainsi que celles de nos collègues israéliens dans les domaines des sciences humaines et sociales.

2Fondé en 1952 comme mission archéologique et ayant progressivement ouvert ses programmes, le CRFJ – unité mixte de recherche CNRS/Ministère des Affaires Étrangères – organise et mène une coopération bilatérale en sciences humaines et sociales

3Des chercheurs et des universitaires français, affectés pour plusieurs années, travaillent ainsi sur des programmes communs entre la France et Israël, sur des domaines qui nécessitent une présence de longue durée dans le pays. Des allocations obtenues auprès de différents ministères permettent à des doctorants ou de jeunes chercheurs de venir achever un travail universitaire. Enfin des « mois chercheurs » offrent quelques possibilités de travailler en Israël pour une durée plus restreinte.

4Aujourd’hui la coopération s’organise en plusieurs pôles : archéologie et préhistoire, linguistique et anthropologie, histoire et études juives. Nous espérons bien ouvrir d’autres chantiers : par exemple dans le domaine des études arméniennes – il faut savoir que la bibliothèque du Patriarcat arménien est la seconde en importance après celle d’Erevan. De même il est évident que les politologues ou les sociologues trouveront dans la région un champ d’études immense. Au fur et à mesure des départs, d’autres chercheurs peuvent ainsi profiter de l’appui du centre et faire rayonner la science française en Israël et au Moyen Orient.

5L’archéologie et la préhistoire sont représentées par Pierre Ducos spécialiste de la faune alors que Catherine Commenge va rejoindre le Centre d’anthropologie. Émile Puech continue ses travaux très importants sur Qumrân ; Jean Baumgarten assure les programmes de linguistique juive, notamment le yiddish (XVIe-XXe siècles). Nelly Zilber traite des problèmes culturels de la santé et Dominique Bourel de l’histoire culturelle judéo-allemande (XVIII-XXe siècles). Récemment arrivée, Lisa Anteby développera le pôle Israël contemporain puisque ses travaux portent sur les éthiopiens et leur intégration.

6Deux allocataires du MAE poursuivent désormais leurs recherches dans le cadre du Centre : Dominique Trimbur sur les consulats européens en Palestine (XIXe siècle) et Véronique Mimoun sur l’historiographie israélienne actuelle. Enfin deux collaboratrices du Centre achèvent une recherche : Florence Heymann sur Czernowitz et Eva Telkes sur l’histoire de l’Université hébraïque.

7Un effort particulier sera porté sur la diffusion bilatérale de l’information en sciences humaines et sociales. En effet, face au succès croissant des lettres d’information publiées par le Centre depuis 1982, il a été décidé de créer par scissiparité ce Bulletin bilingue, destiné à diffuser les recherches scientifiques, sous la responsabilité d’Eva Telkes. Florence Heymann aura la charge d’éditer – conjointement avec un éditeur israélien invité – des Mélanges du CRFJ annuels et thématiques ainsi qu’une collection d’ouvrages destinée à faire connaître les travaux des collaborateurs du Centre.

8On trouvera donc dans ce premier bulletin le compte rendu du travail de la dernière année, la synthèse de deux grands colloques de l’été (50e anniversaire des découvertes de Qumrân et XIIe Congrès mondial des études juives) ainsi qu’un état de la recherche en archéologie menée au CRFJ.

9La collaboration s’est concrétisée par un colloque organisé conjointement entre le CRFJ, l’EPHE (IVe section) et l’EBAF où des collègues présentèrent les acquis en histoire du livre, discipline très développée en France. Il est prévu un colloque similaire de démographie historique. Des échanges réguliers vont se développer avec l’EHESS, les deux sections de l’EPHE ainsi qu’avec des laboratoires du CNRS comme l’IHTP, l’IHMC ou encore le Centre Roland Mousnier (Paris IV). Des échanges de jeunes chercheurs (ENS et École des Chartes) seront aussi envisagés. Enfin un grand projet, « La France, l’Europe et la Palestine, 1799-1948 » mobilisera toutes les énergies. On en trouvera plus loin le plan provisoire.

10Je tiens à remercier particulièrement l’Ambassade de France en Israël, l’Ambassadeur Jean Noël de Bouillanne de Lacoste et le Conseiller Culturel et Scientifique Alexandre Defay, non seulement pour le soutien décisif apporté à la confection et la diffusion de ce Bulletin, mais encore pour leur aide constante. Cet appui nous est indispensable.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Bourel, « Éditorial », Bulletin du Centre de recherche français à Jérusalem, 1 | 1997, 2-3.

Référence électronique

Dominique Bourel, « Éditorial », Bulletin du Centre de recherche français à Jérusalem [En ligne], 1 | 1997, mis en ligne le 27 juin 2008, Consulté le 01 mai 2017. URL : http://bcrfj.revues.org/4842

Haut de page

Auteur

Dominique Bourel

Directeur du centre de recherche français de Jérusalem

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Bulletin du Centre de recherche français à Jérusalem

Haut de page