Navigation – Plan du site

Éditorial

Olivier Tourny
Traduction(s) :
Editorial

Texte intégral

1Au cours de l’année 2012, le CRFJ aura vécu trois moments particuliers, l’un joyeux, avec les célébrations de son jubilé, le second très stimulant, avec le soutien de la Fondation Bettencourt-Schueller pour les trois prochaines années, le troisième fort triste, avec le décès de Jean Perrot, fondateur du Centre.

2Comme une trame, c’est tout d’abord la joie de célébrer 60 années d’activités à Jérusalem qui nous aura accompagnée toute cette année. 60 ans de présence ici, c’est pratiquement le même âge que l’État d’Israël. Cela compte dans le paysage de la région, comme dans celui de la recherche française au sens large. Le plus ancien centre du CNRS à l’étranger est là et bien là ; toujours plus présent même. Lors des célébrations tenues à Jérusalem les 25-27 juin, une très importante délégation de cadres du CNRS conduite par son directeur général délégué aux ressources, Monsieur Xavier Inglebert, ainsi que des représentants du MAE, du MESR et du Haut Conseil Scientifique Franco-Israélien ont été accueillis par l’équipe du CRFJ au complet, l’ambassade de France, le consulat général à Jérusalem et, évidemment, par nos partenaires locaux, universités et instituts de recherche. La présence et l’enthousiasme de Jean Perrot, fondateur du Centre en 1952, ont donné un éclat encore plus particulier à ces journées. Pour nos hôtes, ce fut une occasion de prendre contact avec la réalité du terrain, d’en mesurer l’importance et de pouvoir évaluer les nombreux travaux conduits au Centre. Une occasion pour nous de présenter nos acquis, nos savoir-faire et nos projets présents et à venir. Pour tous, ces rencontres à Jérusalem permirent de (se) rendre compte de la vie du Centre – celle de son équipe et celle de ses recherches.

3Dans un timing on ne peut plus parfait, moins d’un mois avant ces festivités, nous arrivait l’annonce officielle du soutien de la Fondation Bettencourt Schueller au CRFJ à destination de nos étudiants. Cette fondation prestigieuse a en effet décidé de soutenir pour les trois prochaines années 15 bourses annuelles doctorales/post-doctorales (2012-2015). Une divine surprise venue d’une fondation ne finançant jamais les recherches en Sciences Humaines et Sociales ni les recherches à l’étranger. Les 60 ans du Centre et sa présence à Jérusalem valaient sans doute cette exception. Ce vrai succès est aussi le fruit d’un travail de toute une équipe. Il s’agit là en définitive d’une très belle reconnaissance envers la qualité de nos travaux et une marque de confiance particulière dans notre capacité à les conduire.

4L’année 2012 s’est achevée dans le deuil le 24 décembre avec le décès à Paris de notre collègue et ami Jean Perrot, à l’âge de 92 ans. Ami d’Israël, père de l’archéologie préhistorique française sur le Levant sud, citoyen d’honneur de la ville de Beersheva, son action aura marqué de son empreinte indélébile le rayonnement de la France dans la région. Le pionnier Jean Perrot nous a quitté. Nous garderons le souvenir de sa dernière venue parmi nous en juin dernier, de sa joie de se retrouver à Jérusalem pour célébrer ensemble le jubilé du CRFJ dont il aura été le fondateur et le directeur pendant 40 ans. Un adieu dont on gardera la mémoire, marqué par la finesse, la culture et le sens de l’humour de cette personnalité d’exception qu’était Jean.

5Le présent numéro du Bulletin du CRFJ conserve le format du numéro précédent, composé d’un dossier, suivi de varias. Ce modèle fait ses preuves. Il permet de publier dans un délai rapide les Actes d’un colloque tenu l’année précédente, ainsi que de servir de tribune à des travaux de chercheurs apprentis ou confirmés en poste au Centre sur des thématiques diverses.

6Le dossier ici présenté constitue les Actes du colloque international tenu les 7 et 8 novembre 2011 au CRFJ et à l’université de Tel Aviv sur la question des « Dynamiques des Images dans le Conflit israélo-palestinien ». Placé sous la responsabilité éditoriale du Professeur Jérôme Bourdon du département communication de Tel Aviv et de Frédérique Schillo, ancienne boursière post-doctorale au CRFJ, ce dossier thématique regroupe 15 articles et témoignages de journalistes locaux et internationaux, ainsi que d’universitaires de Tel Aviv, Jérusalem, Bar Ilan, Cornell, Konstanz et Londres. Mais laissons le soin aux éditeurs d’en faire la présentation dans l’introduction qui suit.

7Quant aux quatre articles présentés dans les varias, ils émanent de quatre jeunes chercheurs déjà confirmés. La qualité de leurs publications en témoignent. Là est aussi la raison d’être du Bulletin : servir de tribune aux travaux innovants des générations montantes et laisser une trace indispensable de leur séjour de recherche parmi nous.

8Coopérer, former, publier, tel le coeur de notre mission. Le présent Bulletin en est une fois encore le produit de cette dynamique.

9Vous en souhaitant bonne lecture.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Olivier Tourny, « Éditorial », Bulletin du Centre de recherche français à Jérusalem [En ligne], 23 | 2012, mis en ligne le 20 février 2013, Consulté le 20 août 2017. URL : http://bcrfj.revues.org/6922

Haut de page

Auteur

Olivier Tourny

Directeur du CRFJ

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Bulletin du Centre de recherche français à Jérusalem

Haut de page